élèves avec problème de décodage (lecture)

Comment faire avec des élèves (dans ce cas en EREA) qui sont bloqués dans l’acte de lecture au niveau du décodage ?

  • La première étape est de se dire que si les autres collègues n’ont pas réussi à leur faire apprendre à lire correctement, c’est qu’il y a problème lourd, et que donc il va falloir essayer de déterminer quel est le problème… on ne pourra certainement pas les faire accéder à la lecture en une année – déterminer quel progrès est possible…
  • Ensuite de chercher s’il s’agit d’un handicap déterminé et de trouver lequel (cf doc médicaux, ou en tous cas diagnostique à poser avec des informations recueillis par des collègues + les tiennes + se renseigner auprès des partenaires du médical (médecin scolaire, COP…)
  • De se poser aussi la question des problèmes psychologiques éventuels qui pourraient freiner voire empêcher l’accès au décodage
  • Si c’est le cas, on peut se rouler par terre pendant des années, ça ne fera rien évoluer… il faut traiter des problèmes en amont avec des formations de professionnels (psychologue, psychiatre en cas de non appartenance à un groupe, par exemple, signe que l’enfant ne peut pas accéder à l’estime de lui et passer à un investissement scolaire correct) ou des intervention légales ou sociales (s’il y a problème de mise en souffrance ou d’insécurité), à voir avec l’équipe.
  • Puis de bien se dire que suivant le ou les handicaps cumulés, l’apprentissage de la lecture fluide et/ou avec du sens n’est pas toujours accessible
  • Donc il va falloir suivre deux orientations :
    • compenser pour donner à ces élèves un accès au texte différent (oral, enregistrement, travail en groupe avec des lecteurs…) car ils doivent pouvoir faire le reste du travail lorsqu’ils doivent lire pour comprendre, montrer leurs compétences, découvrir, etc.
    • essayer des exercices qui permettent de faire travailler le décodage, mais en prenant en compte le point suivant…
  • point suivant : il va falloir s’appuyer sur leurs compétences pour leur faire travailler ce qui semble une grande difficulté de compétence, c’est à dire qu’on n’aide pas un élève souffrant de handicap en forçant sur les domaines très mal maîtrisés mais au contraire en relachant et en cherchant des biais pour apporter des compétences de façon détournée…
  • quelques exercices possibles :
    • travail de repérage de certains mots courants (utilisés dans les consignes de façon régulière ou pris dans l’échelle de fréquence de l’utilisation du lexique de Dubois-Buyse ou une autre) en tant que mots étiquettes : on donne des documents divers pour que le repérage soit possible dans la difficulté et en contexte (mais on propose des graphies adaptées). Bien sûr on peut travailler ce repérage avec des mots qui font partie de l’univers des élèves : stars appréciées dans un article de revue, sportif, homme politique… Travailler sur traitement de texte est intéressant car on peut demander une recherche systématique d’une occurrence, ce qui permet de corriger rapidement et efficacement…
    • pour soutenir ce travail, on  peut faire travailler un apprentissage de l’orthographe des mêmes mots travaillés (on apprend ensemble orthographe et sens, puis repérage, ce qui permet un croisement intéressant des mises en compétences) : copie des mots concernés, à réciter en auto-dictée (par groupes de 3 – 5 mots), avec éventuellement soutien d’un document qui contient les mots en question (l’élève doit les repérer seul…)
    • un travail phono concernant l’orthographe : le pourrissage de phrases. On dicte une phrase, et les élèves peuvent l’orthographier de deux façons :
      • le plus juste possible pour eux
      • n’importe comment à condition qu’on puisse lire juste ce qui est écrit
        • cela permet de faire travailler encodage / décodage, tous les élèves y gagnent… on peut ensuite faire monter le niveau en demandant des mots qui existent pour encoder la phrase, mais c’est complexe (ex : le canard vole bien = le cas narre vaut le Bi hein).
        • sur le tableau de bord, en onglet accueil, il y a un lien vers un « pourrisseur » d’orthographe sur Internet, c’est un outil intéressant…
    • le logiciel Lirebel propose un travail de lecture intéressant : apparition de mots de façon standard sur la page, l’élève doit compter les occurrences du même mot (mais ce mot est mélangé à d’autres), puis d’autres exercices plus complexes au niveau de la position, puis du sens puisque les mots à chercher appartiennent à la fin à un champ lexical… il s’agit là de faire une sorte de rééducation orthoptiste à un niveau d’enseignant…
    • Le jeu du désordre est aussi intéressant, mais à présenter de façon ludique (défi) pour tous les élèves : donner des mots très courants avec les lettres internes mélangées : qui peut les lire sans manipuler ? qui doit manipuler les lettres pour lire ? A faire avec des jeux de lettres amovibles si cas vraiment lourds / avec des mots que les élèves qui peuvent manipulent sur un brouillon / sur ordinateur avec des lettres majuscules ou minuscules en police de grande taille (comics sans MS va bien)
    • le jeu de « La Disparition »… on leur montre un extrait du livre de Pérec (disponible sur Internet) et on leur demande de trouver ce qui cloche (pas de « e »). Il y a d’autres lettres qui ont été enlevées dans d’autres textes que l’on trouve aussi sur le net. Ensuite on demande de jouer à la même chose : donner un texte d’une phrase courte, puis demander de repérer une lettre, puis ensuite on cherche comment remplacer les mots concernés (synonymes ou changement de structure de phrase dans certains cas, jeu avec la ponctuation, adjectifs que l’on peut enlever sans trop changer le sens de la phrase : le but est de garder un sens de phrase à peu près identique…)
    • RAPPEL : l’important est de ne pas mettre en place un réel travail de rééducation (ce que je propose ci-dessus est aussi utilisable pour d’autres élèves avec d’autres objectifs) : ce n’est pas notre formation ni notre travail… et toujours penser à compenser + s’appuyer sur les compétences positives des élèves en priorité !
About these ads
Cet article, publié dans ASH, outils de survie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s